Ecriture mathématique (3)

Triangle of power, Triangle du pouvoir

Sur les deux premiers articles sur la symbolique et l’écriture mathématique, « Écriture mathématique » et « Écriture mathématique (2) » j’ai essayé d’expliquer ce qu’est l’existant symbolique sur les éléments de base mathématiques.

Il semble que plusieurs pensent qu’une symbolique autre, permettrait de mieux relier les valeurs entres elles. Cette nouvelle notation induirait une meilleure compréhension et surtout une uniformité de notation sur ce qui vous semble peut-être un « foutoir incompréhensible ». Je vous parle là du « triangle du pouvoir » (traduction personnelle) ou en anglais « the triangle of power« .

Autant vous dire de suite que ce concept est entièrement nouveau pour moi et je n’ai pas (et de loin) encore testé, manipulé, trituré cette notation, pour résumé : je ne suis pas un expert de la question, je vais simplement essayer de vous transmettre ce que je crois avoir compris.

Pour se faire une idée au départ , la video de « 3Blue1Brown »  est un bon début, je vous retrouve donc après le visionnage. C’est en anglais, mais même si vous ne comprenez rien la vision suffira à vous guider.

Voilà, comme il est dit c’est à vous d’essayer de jouer avec cette nouvelle écriture pour vous convaincre si c’est plus simple, plus naturel, plus explicite que la notation traditionnelle.

 

Remarque

En réfléchissant à ce symbole triangle,

Triangle of power, Triangle du pouvoir

je ne peux pas m’empêcher de penser à celui ci :

Triangle of power, Triangle du pouvoir

Pour ceux qui ne connaisse pas, la puissance électrique vaut P = V x I. En disposant à l’intérieur d’un triangle cette équation, vous trouverez facilement la transformation de la formule en cachant le terme que vous chercher, pour autant bien sûr que vous connaissiez les des autres ! Exemple I = P / V

Dans ce triangle les symboles sont à l’intérieur tandis que dans l’autre les symboles sont à l’extérieur. Un est un « truc mnémotechnique », l’autre un symbole mathématique, mais ….

 

D’autres articles

malheureusement en anglais

Voici une personne enthousiaste pour cette nouvelle notation. Elle démontre avec plusieurs définitions et utilisations la beauté de cette nouvelle notation . Ce mathématicien est partisan d’une écriture simple et concise.

Voici une personne opposée à cette notation qui  pense qu’elle « noie le poisson ». Si on écrit avec une puissance on montre clairement ce que joue chaque élément comme rôle  et « dans quel sens » lire l’équation. L’écriture mathématique est vieille de plusieurs siècles, changer pour apporter une nouvelle notation qui mets les puissances, les racines et les logarithmes sur le même pied de lecture va plus apporter de confusion que de clarté.

Conclusion

Je n’en ai pas pour l’instant, quelques travaux me sont nécessaire pour comprendre cette nouvelle notation, qui n’est pour l’instant qu’exploratoire. Dans les grandes lignes, j’aime bien cette écriture unificatrice mais je ne sais pas si pédagogiquement cela n’ajoutera pas de la confusion en fin de compte.